On passera tous par l’ARA